En cas de suspicion d’intoxication volontaire (prise excessive de médicament, à but suicidaire ou non) ou accidentelle (ingestion de produits vaisselles, de baies, de champignons, de médicaments, inhalation de monoxyde de carbone, piqûres, projection oculaire d’irritants…), voici quelques consignes simples.

  • Essayez toujours de déterminer le produit incriminé et la dose prise / reçue,
  • En cas d’ingestion (prise par voie orale d’un produit suspecté nocif) :
    • Ne pas traiter soi-même : ne jamais donner d’eau ou de lait notamment, contrairement à la croyance populaire (le lait est riche en graisse, et va favoriser le passage sanguin de la plupart des poisons !)
    • Ne pas faire vomir (cela augmente les risques pulmonaires !)
    • Ne pas s’affoler mais ne pas attendre les symptômes pour se renseigner,
    • Alerter : le SAMU en cas de manifestations graves (112 en Europe et/ou 15 en France) ou le Centre Anti-Poison
  • En cas d’inhalation (fumées ou non, dans le cadre d’une inhalation de monoxyde de carbone) :
    • Protéger : retirer l’intoxiqué du lieu contaminé (sans se mettre en danger), aérer la pièce,
    • Alerter : le SAMU en cas de manifestations graves (112 en Europe et/ou 15 en France), les pompiers si besoin (18) ou le Centre Anti-Poison
  • En cas de projections sur la peau ou les yeux :
    • Essuyer avec un linge propre sans frotter,
    • Rincer abondamment à l’eau claire pendant 15 minutes ; pour l’oeil, l’eau ne doit ni être à débit important ni trop froide,
    • Alerter : le SAMU en cas de manifestations graves (112 en Europe et/ou 15 en France) ou le Centre Anti-Poison,
  • En cas de piqûre :
    • Retirer l’aiguillon, avec une pompe à venin le cas échéant,
    • Désinfecter localement sans faire saigner et sans réaliser de garrot,
    • Alerter : le SAMU en cas de manifestations graves (112 en Europe et/ou 15 en France), les pompiers si besoin (18) ou le Centre Anti-Poison

Bien sûr, devant une victime ayant perdu connaissance, appelez immédiatement le SAMU (112 où que vous soyez en Europe, ou 15 en France) ou les pompiers (18). Sinon, contactez le Centre AntiPoison de votre région. Vous tomberez directement sur un médecin toxicologue qui répondra à vos questions 24 h/24 et 7 jours sur 7, et pourra vous mettre en contact directement avec le SAMU si besoin.

En cas d'intoxication, contactez le C.A.P.

En cas d’intoxication, contactez le C.A.P. (24h/24, 7j/7)

Le Centre Anti Poison a pour vocation de répondre aux suspicions d’intoxications mais aussi aux demandes d’informations. Ouvert au grand public mais aussi au corps médical et paramédical, le Centre Antipoison couvre les régions Nord Pas-de-Calais, Picardie et Haute Normandie. Le Centre Antipoison est également un centre inter régional de toxicovigilance, de documentation en toxicologie et remplit une mission pour l’éducation sanitaire.

Le site du centre anti-poison de Lille vous propose des informations :

Pour vous (in)former, vous pouvez également consulter la base Tox’In sur Vidal.

Tox'In

Tox’In